Bercée par le clapotis des mots,
Je laisse voguer ma barque le long des flots,
Au fil des pages je tangue et, tel un placebo,
Je laisse couler l’eau sur mes images, versée par les nuages…
Puis, subrepticement, je me balance, je m’accroche à ma balançoire,
Je m’évapore, je me dissipe et m’illumine d’espoir,
Dans les brumes, afin de rejoindre mes contrées sauvages,
Mes rives parfumées et étoilées de douces histoires,
De ma douce île préservée de mes errances illusoires…
💜🌷🌾🌻🍀🌸💜

Errances illusoires

Laisser un commentaire

Close Menu